SXO : La nouvelle tendance du référencement ?


Depuis environ 1 an un nouveau terme lié au search engine marketing est arrivé dans l’usage du marché francophone. Il s’agit de « SXO ».

Certains d’entre vous auront vite compris que le « X » est là pour faire référence à la même lettre se retrouvant dans le terme « Ux » ou « Expérience Utilisateur ». Le SXO se fait donc référence à la synergie possible entre expérience utilisateur et référencement naturel tout en se concentrant sur le principe de conversion. En effet, une fois bien positionné dans les moteurs de recherche, faut-il encore que le site web propose du contenu intelligible et en adéquation avec la recherche de l’utilisateur pour maximiser vos chances de conversion.

Dans un premier temps, intéressons-nous à la popularité de ce terme.

Peut-on actuellement parler d’adoption dans le sphère du web ?

Pas vraiment à en regarder le manque d’évocation de ce terme sur le site de leader dans le domaine du référencement comme « Hubspot », « Avinash Kaushik » ou encore « Neil Patel ». La majorité des grandes plateformes traitent encore de «Ux » (voir parfois Ux/Ui) et « SEO » mais ne regroupent pas les termes sous l’appellation de « SXO ».

Idem lorsqu’on regarde Google Trends (les résultats sont très semblables sur le marché américain).

Bien que présent sur le marché depuis plusieurs années, le terme SXO est encore très peu utilisé et est bien loin de la popularité de termes liés au web marketing comme « Ux » et « SEO ».

Un regard rapide sur les volumes de recherches de ces mots clés sur le marché français nous le confirme. Le terme SXO est 10x moins recherché que le simple terme « Ux » et encore beaucoup moins que le terme « SEO ». Il obtient tout de même une légère visibilité avec, au mois de juin 2019, un volume de 590 recherches mensuelles sur le territoire français. Encore bien peu comparé au plus de 27.000 recherches mensuelles que présente le terme « SEO ».

Notons toutefois l’utilisation de plus en plus fréquente de ce terme comme hashtags dans les articles de certains réseaux sociaux tel que Twitter, démontrant une certaine adoption progressive.

Le SXO en quelques mots ?

A première vue, une grande partie des sites web se classant sur ces termes de recherches présentent avant tout une définition plus littérale du terme « SXO » que des recherches empiriques sur le sujet ou des « cases study ».

Cependant, il est toujours nécessaire de s’intéresser aux nouvelles tendances et je vous encourage à lire l’article de Lauraline Maniglier si vous désirez en savoir plus sur le SXO. En résumé, le SXO a pour objectif de fournir la meilleure expérience aux visiteurs via, entre autres : des contenus éditoriaux adaptés, des pages chargeants rapidement quel que soit le mode de consultation, un chemin de navigation étudié sur base du ‘customer journey’.

Alors, nouvelle appellation pompeuse créée par les aficionados des mots valises qui risque de rejoindre « Solomo » au panthéon des termes désuets ?

Il est encore un peu tôt pour le dire mais pour l’instant son utilisation n’est hélas pas un franc succès.

Sans doute amené par des marketeurs en manque d’affection pour les termes utilisés par les designers et développeurs tels que « Ux » et « Ui », le terme SXO crée à notre sens une certaine redondance avec les termes existants déjà. Malgré tout, ce terme a pour mérite de s’aligner sur la structure des termes existants (SEO, SEM, SEA,…) et de souligner l’importance croissante de la synergie nécessaire entre visibilité et efficacité dans le domaine du web marketing. De plus ce mot offre une approche “vulgarisatrice” de termes parfois complexes comme “inter-action UX/UI” souvent mal compris par le client.

C’est pour cela que nous avons pris le pari d’utiliser ce terme sur notre site web et dans nos communications. Mais chez Semopti notre mot d’ordre est « In data We trust », donc rendez-vous dans 1 an pour voir si « SXO » est rentré dans les usages et confirmer l’intérêt de son utilisation.

OUR
LAST ARTICLES